Historique de l'association

  • En 1968      une association est créée sous le nom de « Foyer des Jeunes Travailleuses ».
    Son objet :« aider, loger, nourrir, instruire et éduquer les jeunes travailleuses après leur travail ».
     
  • En 1977      la Ville de Cahors achète un bâtiment pour en déléguer la gestion à une association laïque prenant le nom de « Foyer de Jeunes Travailleurs ».
     
  • En 1980      Ouverture de la restauration à des adhérents extérieurs..
     
  • 1990      1er dossier de rénovation du FJT (non abouti).
     
  • 1994      Création du service logement LOTIJ (Logement Temporaire Insertion Jeunes).
     
  • 1995      Affiliation à la Fédération Unie des Auberges de Jeunesse.
     
  •  2003      Une réflexion est menée concernant la rénovation du bâtiment qui ne répond plus aux différentes normes (sécurité, hygiène, confort...)
     
  • 2004      Réflexions et analyses sur la réhabilitation de la structure, menées par Lot-Habitat. Le bâtiment rue Frédéric Suisse peut être rénové pour un coût de 2,7 M€ pour 50 chambres en foyer avec restaurant mais sans auberge de jeunesse. Le constat est sans appel, il n’y a pas de possibilité de développement dans la structure actuelle.
     
  • 2005      Recherche de solutions pour un nouveau foyer : le choix se fait sur la construction d’un nouveau bâtiment. Le Conseil Municipal de Cahors approuve le projet de construction sur un terrain situé faubourg Saint-Georges, route de Toulouse.
     
  • 2008      Le Conseil municipal de Cahors abandonne le projet de construction et négocie le déménagement du FJT à l’ancienne maison de retraite du vieux Quercy. L’activité du LOTIJ est transférée à la Mission locale du Lot au 31.12.2008.
     
  • 2009    Déménagement de l'association avec ses services 222 rue Joachim Murat. Le FJT prend la dénomination de « Résidence les Cordeliers ». La location de la maison de retraite prend la forme d’un bail de trois ans à compter du 1er mai 2009.
     
  • 2011      Au 1° Mai, le service de restauration est transféré à la Communauté de Communes du Grand Cahors. 3 ETP sont reclassés par la collectivité.
     
  • 2012     Projet de construction d’une nouvelle Résidence avenue Jean Jaurès à Cahors
     
  • 2013     Finalisation du projet Jean Jaurès. Début des travaux en 2014.
     
  • 2015      La Résidence Les Cordeliers poursuit la gestion associative de l’Auberge de Jeunesse (AJ) et de la Résidence Habitat Jeunes (RHJ). La capacité totale des hébergements est de 107 lits.
     
  • 2016      Ouverture de la Résidence Jean Jaurès en septembre. Installation et accueil des premiers résidents.
     
  • 2017      Modification des statuts de l’association : La Résidence Les Cordeliers devient l’association « Lot Pour Toits ». Le siège social est transféré à la Résidence Jean Jaurès. Achat du Melchior en juin.
    Le CADA ouvre à Gourdon en septembre avec une capacité de 40 places et s’implante à Souillac avec une capacité d’accueil de 29 places.

La même année, l'association devient propriétaire du Melchior, ancien hôtel restaurant situé face à la gare SNCF de CAHORS.
En septembre 2017, l'association ouvre un nouveau service départemental : un Centre d'Accueil pour Demandeurs d'Asile d'une capacité de 69 places.